Un an en argentique

Il y a un peu plus d’un an, j’ai franchi le pas et je me suis lancé dans la photo argentique, sans pour autant abandonner le numérique, ces deux techniques étant complémentaires. Même si je ne suis pas assez jeune pour ignorer la joie de charger une pellicule dans un boîtier, je n’avais jamais réalisé de développement moi-même, bien que mon intérêt pour la photographie ait débuté quand j’étais ado avec mon reflex Ricoh KR-5 SUPER II.

Bref… Si je me lance dans la rédaction de cet article, c’est simplement par envie de partager cette expérience nouvelle pour ceux qui hésitent encore à s’essayer à la photo argentique. Je ne vais pas dévoiler ici de grands secrets, car toutes les informations sont disponibles sur le Net ou dans les livres, mais je vais essayer de retracer le cheminement de cette année en m’intéressant particulièrement au développement d’une pellicule « noir et blanc ». Je m’excuse d’avance auprès des puristes qui me liraient, par hasard, si je ne suis pas assez précis ou exhaustif. Lire la suite »