Petit Making-of

Quand Sylvie m’a proposé de participer à la réalisation d’un clip vidéo pour un morceau de son projet XO, j’étais bien évidemment très enthousiaste mais une petite d’appréhension était également présente. Non pas que je doutais de la forme qu’aller prendre cette vidéo et encore moins de la musique, mais parce que ma mission première était de prendre des photos de Rouen. En effet, photographier cette ville n’est pas toujours chose facile pour moi. Il faut éviter les clichés carte postale d’une ville qui nous y invite un peu malgré nous. Cependant, Sylvie m’avait demandé de me concentrer sur certaines rues, et, même si j’ai pris la liberté d’agrandir le périmètre afin d’élargir la proposition de photos que je pourrais lui présenter, cette restriction m’a permis de ne pas trop m’éparpiller façon JB. Et c’est donc en compagnie de mon Nikon F100, d’un 50mm et de la Tri-x que je suis parti arpenter ces rues en me demandant si j’allais y arriver. Étrangement, ce fut plus facile que prévu. Certes, vous allez me dire que ce n’est tout de même pas du Cartier-Bresson, du Gary Winogrand ou je ne sais quel autre photographe mais je suis parvenu à obtenir des photos que je pouvais décemment présenter sans trop de difficulté. Pour ce qui est du développement j’ai utilisé du Rodinal, puis j’ai comme à mon habitude scanné l’ensemble des photos avec mon V600. Lire la suite »

Un an en argentique

Il y a un peu plus d’un an, j’ai franchi le pas et je me suis lancé dans la photo argentique, sans pour autant abandonner le numérique, ces deux techniques étant complémentaires. Même si je ne suis pas assez jeune pour ignorer la joie de charger une pellicule dans un boîtier, je n’avais jamais réalisé de développement moi-même, bien que mon intérêt pour la photographie ait débuté quand j’étais ado avec mon reflex Ricoh KR-5 SUPER II.

Bref… Si je me lance dans la rédaction de cet article, c’est simplement par envie de partager cette expérience nouvelle pour ceux qui hésitent encore à s’essayer à la photo argentique. Je ne vais pas dévoiler ici de grands secrets, car toutes les informations sont disponibles sur le Net ou dans les livres, mais je vais essayer de retracer le cheminement de cette année en m’intéressant particulièrement au développement d’une pellicule « noir et blanc ». Je m’excuse d’avance auprès des puristes qui me liraient, par hasard, si je ne suis pas assez précis ou exhaustif. Lire la suite »