Petit Making-of

Quand Sylvie m’a proposé de participer à la réalisation d’un clip vidéo pour un morceau de son projet XO, j’étais bien évidemment très enthousiaste mais une petite d’appréhension était également présente. Non pas que je doutais de la forme qu’aller prendre cette vidéo et encore moins de la musique, mais parce que ma mission première était de prendre des photos de Rouen. En effet, photographier cette ville n’est pas toujours chose facile pour moi. Il faut éviter les clichés carte postale d’une ville qui nous y invite un peu malgré nous. Cependant, Sylvie m’avait demandé de me concentrer sur certaines rues, et, même si j’ai pris la liberté d’agrandir le périmètre afin d’élargir la proposition de photos que je pourrais lui présenter, cette restriction m’a permis de ne pas trop m’éparpiller façon JB. Et c’est donc en compagnie de mon Nikon F100, d’un 50mm et de la Tri-x que je suis parti arpenter ces rues en me demandant si j’allais y arriver. Étrangement, ce fut plus facile que prévu. Certes, vous allez me dire que ce n’est tout de même pas du Cartier-Bresson, du Gary Winogrand ou je ne sais quel autre photographe mais je suis parvenu à obtenir des photos que je pouvais décemment présenter sans trop de difficulté. Pour ce qui est du développement j’ai utilisé du Rodinal, puis j’ai comme à mon habitude scanné l’ensemble des photos avec mon V600.

Ma sélection définie, j’ai laissé Sylvie effectuer le choix final des images qui allait être utilisées dans le clip.  Elle a ensuite réalisé un premier essai avec des tirages de fortune pour vérifier que son idée de mise en scène était intéressante et réalisable. Pour la version finale de la vidéo, on a tiré les photos sur du papier « Ilford RC DELUXE Multigrade IV satiné » sur des feuilles de 40,5 cm x 30,5 cm pour obtenir des photos suffisamment grandes et pas trop brillantes afin de ne pas être trop gêné par d’éventuels reflets de lumière au moment de tourner la vidéo. Il ne restait plus qu’à passer à la dernière étape. À partir de ce moment, je n’avais plus grand-chose à faire et c’est Sylvie qui a tout préparé : de la découpe des photos, à la définition de la séquence qui permettrait de reconstruire les photos au fur et à mesure…

Le jour du tournage, n’étant pas vidéaste ni l’un ni l’autre, nous avons improvisé des éclairages autour du plan de travail et du banc-titre (généreusement prêté pour l’occasion par Camille Sénécal).

Le D800 fixé sur le banc, le cadre défini, il ne restait plus qu’à filmer. Après quelques prises, l’une d’elles fut désignée comme étant l’élue. Un peu de montage et pas mal de tâtonnement plus tard sur « Première » notamment pour retravailler un peu le noir et blanc et vous pouvez admirer le résultat.

Ce que j’aime particulièrement c’est qu’à certains moments le mélange des photos donne l’impression que l’on crée une nouvelle image totalement cohérente et crée une nouvelle réalité.

Un grand merci à Sylvie de m’avoir fait participer à ce projet.

Retrouvez d’autres vidéos de XO : Chaîne youtube

 

 

 

JB Darasco (6 Posts)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.